Accessibilité WCAG

Déclaration sur l’honneur d’Accessibilité

 

État de conformité aux règles d’accessibilité

Le présent site Internet est en totale conformité avec [l’arrêté royal nº 1112/2018 ou avec la norme UNE-EN 301 549] et a été conçu selon les directives d’accessibilité du contenu Web (WCAG), version WCAG 2.0. Une initiative lancée par plusieurs organismes et entités internationales en collaboration avec le World Wide Web Consortium (W3C) pour favoriser l’accès des utilisateurs handicapés aux contenus sur l’Internet.

Préparation de la présente déclaration sur l’accessibilité

La présente déclaration a été préparée le11 mai 2021. La méthode utilisée pour préparer la déclaration a été une auto-évaluation effectuée par l’organisme lui-même. Le dernier réexamen de la déclaration a eu lieu le: 11 mai 2021.

Retour d’information et coordonnées de contact

Vous pouvez faire des communications sur les exigences en matière d’accessibilité (article 10.2.a) de l’arrêté royal 1112/2018) telles que:

  • Informer sur tout éventuel manquement de la part de ce site Internet.
  • Signaler d’autres difficultés d’accès au contenu.
  • Formuler toute autre consultation ou suggestion visant à améliorer l’accessibilité du site Internet.

01. Décisions prises dans le domaine de la conception qui favorisent l’accessibilité sur ce site Internet.

Contraste suffisant entre le texte et la couleur de son arrière-plan

Selon les indications WCAG 2.0, le rapport de contraste entre le texte et son arrière-plan doit être d’au moins 4.5 à 1. Dans des contextes où la police est d’au moins 24 px ou 19 px en gras, le minimum passe de 3 à 1.

Des précautions spéciales ont été prises pour éviter le texte sur les images.

N’utilisez pas seulement la couleur pour communiquer des informations importantes.

D’autres indicateurs (tels que des icônes ou du texte pour accompagner le codage de couleurs ou un soulignement dans le texte lié) ont été utilisés pour permettre aux personnes qui ne peuvent pas distinguer facilement les couleurs de comprendre et d’utiliser leur contenu.

Ne pas utiliser les caractéristiques sensorielles comme seul indicateur pour comprendre et exploiter le contenu.

Une combinaison de positionnement, de couleur et d’étiquetage est utilisée pour identifier le contenu, sans compter uniquement sur les images, la forme, la taille, l’emplacement visuel, l’orientation ou le son pour indiquer des instructions importantes, pour exploiter ou comprendre le contenu.

Concevoir des états de mise au point pour aider les utilisateurs à naviguer et à comprendre où ils se trouvent.

La conception proposée sur ce site Internet ne masque pas activement les états de mise au point en surbrillance (: focus). Lorsque les gens utilisent le clavier pour naviguer, le site Internet comprend des états de mise au point parfaitement visibles.

Un texte alternatif cohérent est inclus pour les images.

Les utilisateurs malvoyants utilisent généralement un navigateur parlant pour «lire» le site Internet. Ces navigateurs spécialisés convertissent le texte en parole pour que l’utilisateur puisse écouter les mots sur un site. Lorsqu’un navigateur parlant tombe sur une image, il cherche un texte alternatif qu’il peut lire à haute voix; s’il n’en trouve aucun, souvent il ne dira qu’« image » et laissera l’utilisateur sans savoir en quoi consiste l’image et quelle est son importance pour l’histoire.

Pour éviter cela, tous les éléments expliquant ce qui se passe dans l’image sont décrits, en évitant de configurer le texte alternatif pour le rendre générique.

Si une expérience ne peut pas être accessible, utiliser un autre chemin pour que les utilisateurs obtiennent ces informations.

En ce sens, l’objectif a été de faciliter l’accès aux contenus du site Internet par plusieurs voies, en utilisant, pour cela, différents menus ou liens appropriés permettant une navigation interne fluide.

Être le plus cohérent et clair possible dans la conception.

L’objectif a été d’être précis dans toutes les fonctions, emplacement et étiquetage des composants, qui fonctionnent et sont identifiés de manière cohérente.

Une architecture de l’information claire, avec des titres de section et des paragraphes est utilisée pour organiser le contenu. Les textes sont aussi clairs et le jargon et les expressions idiomatiques sont, à tout moment, évités.

03. Décisions prises lors du développement du site Internet qui favorisent l’accessibilité sur ce portail

Utiliser les éléments HTML corrects pour votre contenu

Les éléments HTML communiquent au navigateur le type de contenu qu’ils contiennent et la manière dont le navigateur doit afficher ou traiter ce contenu. L’arbre d’accessibilité se base sur des hypothèses concernant les éléments et leur structure. C’est la fonction du navigateur qui actionne les lecteurs d’écran.

C’est pourquoi, les éléments corrects pour le contexte actuel, comme un moyen simple de créer une bonne base pour l’expérience sur ce site Internet, ont été choisis.

Prise en charge de la navigation au clavier

Les navigateurs prennent en charge la tabulation via des liens, des formulaires et des éléments de bouton. C’est une façon facile de se déplacer sur le site, mais il est très facile d’entraver accidentellement cette fonctionnalité : en faisant confiance à CSS pour déplacer des éléments au lieu de réorganiser le HTML; masquer des éléments du flux d’onglets, soit en falsifiant des boutons (avec JavaScript) au lieu d’utiliser des éléments de bouton ou de désactiver l’onglet avec tabindex = « – 1 »; et masquer des éléments de formulaire (dans une interface à onglets) mais ne pas les supprimer du flux d’onglets (pour que les éléments de formulaire masqués puissent être ciblés).

TToutes ces pratiques ont été omises dans le développement de ce site Internet afin de favoriser, à tout moment, l’accessibilité au contenu.

Comprendre et utiliser des repères HTML

Les personnes qui utilisent des dispositifs d’assistance peuvent ne pas vouloir examiner tout le contenu de manière linéaire mais préférer utiliser une vue schématique (générée à partir de balises) pour trouver le contenu pertinent.

Pour cela, ce site Internet a établi des références HTML pour définir des zones spécifiques, comme l’en-tête (header), le contenu principal (main), les formulaires de contact (form), les éléments ou les menus de navigation (nav), et les bas de page (footer).

Utilisation des attributs ARIA qu’en cas de nécessité

ARIA est l’acronyme d’d’Accessible Rich Internet Applications. C’est une spécification optionnelle mais utile pour définir des types de balise HTML qui ont des expériences dynamiques (généralement contrôlées par JavaScript).

Leur utilisation a pour but de communiquer au navigateur et à la technologie d’assistance, tels que les lecteurs de sites Web la manière dont le contenu va changer ou le but du contenu. Les messages d’erreur dynamiques peuvent appeler les lecteurs d’écran, les boutons peuvent être liés au contenu qu’ils affectent et de nombreux autres états utiles au niveau du code peuvent être exprimés.

Lors de la conception de ce site Internet, l’étiquetage et le balisage ARIA n’ont été utilisés que dans les cas où la sémantique du HTML elle-même n’était pas suffisante à elle-seule pour décrire l’état ou la fonction d’un objet.

Fournir aux utilisateurs un moyen de contourner la navigation de niveau supérieur pour accéder au contenu principal.

Ce qui est particulièrement utile pour les utilisateurs de clavier, c’est de leur donner un moyen de contourner la navigation de niveau supérieur (header) pour accéder au contenu principal (main). Pour cela, un bouton a été configuré en haut de la page (il ne peut être visible que s’il est activé) qui, lorsque l’on clique dessus, change la mise au point actuelle du bouton et la déplace à la partie supérieure du contenu principal du site. Cela permet à l’utilisateur de ne pas avoir à parcourir de nombreux éléments de navigation.

Ce bouton d’accès au contenu se trouve avant le début du menu principal de navigation.

Établir des liens descriptifs

La technologie d’assistance est capable de trouver tous les liens sur un site et de les présenter sous différentes formes, mais ces liens sont assez peu pratiques s’il s’agit de liens qui ne sont que le texte « cliquez ici ».

Par conséquent, des liens qui décrivent clairement où l’utilisateur sera redirigé s’il clique dessus ont été créés, ce qui leur donnera une idée de l’action qui sera menée en cliquant dessus.

Évitez les images et l’iconographie dans les pseudo-éléments

Dans la mesure du possible, la création d’icônes dans des pseudo-éléments qui, lorsqu’ils sont lus par la technologie d’assistance (qui est basée sur HTML pour trouver le contenu à présenter aux utilisateurs) fournissent des lectures d’éléments vides, a été évitée.

Ceux qui ont été mis en œuvre et correspondent à cette caractéristique, ont été étiquetés en utilisant aria-hidden= »true », pour éviter ce qui est décrit ci-dessus et favoriser l’expérience des utilisateurs qui utilisent une technologie assistée pour la lecture du site Internet.

Créer des chemins alternatifs pour permettre aux utilisateurs d’accéder à l’information

Il peut s’avérer difficile de transformer certains composants (comme une carte SVG ou une vidéo) en expériences accessibles. Dans ces cas, et pour ce site Internet en particulier, il a été envisagé d’inclure des descriptions des vidéos pour les utilisateurs qui pourraient en avoir besoin.

Les liens sont visuellement identifiables

Les liens sur ce site Internet ont des styles clairs qui définissent les états de mise au point (: focus) et activé (: active). La propriété de contour indique quand un élément est sélectionné ou a le focus. Ceci est utile pour les utilisateurs qui n’ont pas la possibilité d’utiliser une souris ou qui ont des problèmes de vision.

Le document HTML a un attribut de langue

L’attribut HTML lang est utilisé pour identifier la langue du contenu de texte sur le site Internet. Cette information aide les moteurs de recherche à renvoyer des résultats spécifiques à la langue, et elle est également utilisée par les lecteurs d’écran qui changent de profil de langue pour fournir l’accent et la prononciation corrects.

04. Outils alternatifs fournis pour favoriser l’expérience utilisateur au niveau de l’accessibilité

Menu d’accessibilité

Afin de rendre l’expérience de navigation Web plus conviviale pour les utilisateurs souffrant de différents handicaps, un menu d’accessibilité qui a une incidence directe sur la présentation du contenu a été activé.

Ces styles attribués correspondent aux critères suivants :

Mode clair
Affichage de contenu en mode à contraste élevé sur fond clair.

Mode sombre
Affichage de contenu en mode à contraste élevé sur fond sombre.

Surbrillance
Cette fonction ombre les zones de texte du site Web.

Taille de la police
Permet d’augmenter la taille des polices qui sont affichées sur le site Internet.

Liens
Met en évidence les liens (internes et externes) du site.

Espacement
Il augmente l’interlignage des textes du site Internet pour favoriser leur lisibilité.

Dyslexie
Alterne la typographie principale du site avec une autre ayant des caractéristiques de monospace qui permettent une plus grande lisibilité et donc une plus grande compression, des textes pour les utilisateurs dyslexiques.

05. Déploiement de logiciels tiers

Ce site Internet utilise un gestionnaire de contenu (CMS) et un logiciel développé par des tiers pour assurer un bon fonctionnement.

Bien que, dans une large mesure, ils aient été révisés pour se conformer aux exigences en matière d’accessibilité, ces outils, ainsi que leur gestionnaire de contenus, ont été régulièrement mis à jour. Cela peut faire en sorte qu’à certains moments, entre les examens périodiques sur l’accessibilité, certaines de ces mises à jour ne satisfont pas aux critères établis pour un site Internet accessible.

Dans ce cas, ou dans tout autre cas où, en tant qu’utilisateur, vous pouvez détecter un problème sur l’accessibilité de ce site, n’hésitez pas à nous contacter et à nous le faire savoir.